La vie, c’est comme la marche, une succession de déséquilibres qui nous font avancer…

Lorsque j’avance un pied, que je commence ce pas vers ailleurs, le corps se met en déséquilibre, une situation précaire qui a besoin de retrouver l’harmonie, la stabilité.


Je peux choisir de ne pas avancer ce premier pied, rester dans mon équilibre, ma zone de confort, ici et me plaindre que rien ne change, rien ne se présente à moi pour m’aider à avancer.

Je peux choisir d’avancer un pied et commencer à avancer vers ailleurs. Pour ce faire, mon corps se met en déséquilibre, vit une situation incertaine qui a besoin de retrouver l’harmonie, la stabilité.

Je peux choisir de lutter contre ce déséquilibre, refuser d’avancer l’autre pied et le corps en avant, m’entraîne dans sa chute. Je reçois alors ce contre quoi je lutte, je rejoue le même scénario qui m’amène à lutter contre au lieu d’aller vers, de revenir dans ma zone de confort, insatisfaisante mais connue.

pas à pas

pas à pas

Je peux aussi choisir d’accueillir ce déséquilibre, le ressentir en moi et avancer l’autre pied sans trop savoir où cela me mène. Ce pas me permet de retrouver mon équilibre, ancrer dans le présent, prêt à accueillir le prochain déséquilibre, curieux de vivre et de profiter de chacun de ces instants, regarder et voir tout ce qui se présente à moi, cultiver ces expériences qui me font grandir, avancer sur mon chemin de vie.

bonne route…