La programmation neuro-linguistique (PNL), inventée dans les années 1970 par John Grinder et Richard Bandler, est la modélisation des processus de communication.

Son application, partant de la connaissance de ces processus, permet d’améliorer la communication entre individus et de s’améliorer soi-même par des prises de conscience progressives.

Les grands principes

  • Programmation : regroupe tous les automatismes cognitifs, émotionnels ou comportementaux qui motivent nos actions et nos réactions.
  • Neuro : parce que nous communiquons plus encore par notre système corporel et nerveux, dans sa globalité, que par nos mots
  • Linguistique : les mots reflètent notre pensée profonde, nos us et coutumes, notre propre vérité selon nos références, différentes chez chacun de nous

Ces modèles mis en évidence sont une base dans le développement personnel par la prise de conscience qu’ils représentent.
Ils facilitent la connaissance de soi, des moteurs qui nous animent et des ressources dont nous disposons et que nous pouvons transférer dans d’autres domaines de notre vie.

Connaissant nos modes de fonctionnement, nous pouvons agir plutôt que réagir

Derrière un vocabulaire spécifique, la PNL nous offre une palette de concepts pour mieux comprendre chacun de nos automatismes, nos modes de fonctionnement.

Voir comment nous réagissons à telle ou telle situation nous apprend beaucoup sur nous, nous permet d’observer notre comportement et nous donne la possibilité d’agir en conscience au lieu de réagir sous le coup d’un programme automatique.
Pendant toute notre construction, nous avons accumulé nombre de programmes, d’automatismes, de concepts et de croyances qui nous définissent, qui génèrent nos émotions. Emotions qui peuvent nous impacter et nous faire nous sentir mal.

Les voir, les sentir et en prendre conscience nous permet une libération d’être pour ne plus les subir mais les utiliser à bon escient.
Aujourd’hui, connaissant comment nous fonctionnons, nous pouvons les modifier et nous autoriser d’autres modes de fonctionnement que nous choississons en conscience.

Nous avons la possibilité de choisir ce qui nous fait du bien et d’agir en connaissance et en conscience.